PORTIQUE n° 81 – janvier à mars 2011

 EN GUISE D’EDITORIAL

 Eh bien, c’est fait. Au moment où commence l’an 2011, Portique entame sa vingt-et-unième année d’existence littéraire, artistique, et - bien entendu - poétique. Vous trouverez dans le corps du présent numéro des textes laurés au concours des Journées du Livre de Sablet ; et puisque ce concours - comme les Journées elles-mêmes, en 2010 - est parrainé par l’écrivain et sociologue Jacques Salomé, pourquoi ne pas entendre ce qu’il dit de l’écriture, et en particulier de l’écriture d’un poème ? Chris BERNARD

                                    (ici, une photo de Jacques Salomé)

 

ECRIRE ET SURTOUT ECRIRE UN POEME

C'EST une autre façon de SE METTRE AU MONDE.

 

Un poème ne s'écrit pas à la demande.

Il s'écrit dans l'urgence ou dans l'abandon,

Il surgit dans l'imprévisible d'un instant.

Il dit en premier l'amour ou la perte de l'amour,

Il cisèle les errances, les émerveillements,

les doutes, les appels.

Il nous appelle du plus profond d'un plaisir

qui veut se protéger de l'oubli

et devenir un souvenir.

Il témoigne d'une nostalgie

ou d'une attente sourde.

Il nous taraude…

 - Portique 81, page 1 -